Ma Dentition

tout savoir pour avoir des dents en bonne santé

Ce qu’il faut savoir sur le Dentifrice

Le dentifrice est une pâte appliquée sur la brosse à dents. Elle aide au nettoyage des dents et plus particulièrement à l’élimination de la plaque dentaire. Cette pâte permet également de prévenir les caries grâce à l’un de ses ingrédients: le fluor.

Si le dentifrice est un élément majeur dans l’hygiène bucco-dentaire, son efficacité est possible uniquement si le brossage des dents est effectué avec méthode après chaque repas et complété par l’utilisation du fil dentaire.

Le Fluor: l’arme fatale du dentifrice?

Les dentifrices contiennent aujourd’hui en grande majorité du fluor. Cet agent actif permet de prévenir la formation de caries.

Le fluor a un impact sur la format d’émail, la couche protectrice des dents. Le fluor a pour effet de favoriser un émail moins soluble et donc plus résistant aux attaques acides.

Le fluorure de sodium est le composé le plus utilisé. Le fluorure d’étain, monofluorophosphate de sodium et le fluorure d’amine peuvent également être utilisés.

Les dentifrices commercialisés présentent différentes concentrations en fluor. Ceci s’explique par le fait que le fluor peut s’avérer dangereux lorsque la période minéralisation des dents.

Pour les enfants de moins de 6 ans, les dentifrices les plus adaptés sont ceux présentant une concentration de 50 mg de fluor pour 100 g de pâte (500 ppm).

Les dentifrices utilisés ensuite présentent une concentration de 100 mg de fluor pour 100 g de pâte (1000-1100 ppm).

Composition du Dentifrice

La composition des dentifrices varient d’une marque à l’autre. Cependant, des constantes peuvent être dégagées.

  • Un dentifrice est essentiellement composée d’eau.
  • Le fluor, voir ci-dessus, est incorporé dans la quasi-totalité des pâtes pour son effet protecteur.
  • Les marques introduisent également des molécules ayant un effet moussant. Le laurylsulfate de sodium, ou un autre type de sulfate, remplit généralement ce rôle.
  • Des agents polissants sont aussi présents dans la pâte. Les plus utilisés sont composés de bicarbonate de sodium, silice ou de phosphates de calcium.
  • Les marques ajoutent également des arômes. Des produits dérivés de la menthe sont généralement utilisés.
  • Des agents anti-bactériens, permettant de prévenir la formation de la plaque dentaire, peuvent être présents. Il s’agit de triclosan ou chlorhexidine.
  • Si le formaldéhyde, qui permet la réduction des douleurs liées aux chocs thermiques, est interdit aux Etats-Unis, il peut être entré dans la composition des dentifrices vendus en Europe.
  • A ces produits, les marques peuvent également ajouter: des agents épaississants, des agents humectants, des conservateurs, des colorants, des édulcorants, des vitamines, des agents de blanchiment et anti-tartre.

Ne jamais avaler le dentifrice!

Le dentifrice ne doit pas être avalé. Leur composition n’est pas adapté à la consommation. Des nausées et des diarrhées peuvent apparaître si le dentifrice est absorbée en grande quantité.

Les enfants sont particulièrement sensibles. L’ingestion d’un seul pour cent d’un tube de dentifrice peut entraîner un empoisonnement aigu au fluorure. Les enfants peuvent par conséquent commencer à utiliser le dentifrice uniquement quand ils sont capables de le recracher.

du dentifrice déposé sur une brosse à dents

Quelle quantité de dentifrice pour le brossage?

La quantité de dentifrice à utiliser ne fait objet d’aucune règle. L’utilisation massive de dentifrice n’offre aucun avantage. Il est conseillé de placer sur la brosse à dents une quantité égale à la taille de l’ongle de l’auriculaire (le petit doigt). Cette règle est valable aussi bien chez les enfants que les adultes.

La quantité chez les enfants peut être représenté par la taille d’un petit pois. L’ingestion de dentifrice peut entraînée chez les enfants des empoisonnement au fluor. Il est donc impératif de veiller à la quantité qu’ils placent sur leur brosse lors de la phase d’apprentissage du brossage.

Des Dentifrices pour les Végétariens

Les marques extraient généralement le calcium d’os d’animaux. Les végétariens doivent donc être attentif à leur tube de dentifrice! Des pâtes d’origine indienne ne présentant aucun dérivés d’animaux peuvent être une solution de remplacement. Il est également possible de fabriquer son dentifrice maison. De nombreuses recettes existent sur la toile.

Histoire du Dentifrice

Le dentifrice n’est pas une invention récente. La première trace de cette pâte remonte au IVe siècle avant J.-.C. et à un manuscrit égyptien. La composition de ce dentifrice est même précisé dans ce texte: il s’agit d’un mélange de sel, de poivre, de feuilles de menthe et de fleurs d’iris.

Les premiers dentifrices ont été commercialisés au XIXe siècle. Leur adoption a été relativement longue. Les poudres étaient alors le standard pour se nettoyer et protéger les dents.

Le premier tube souple de dentifrice est signé par Colgate & Company en 1896. La marque ajoute le fluorure en 1890. Le fluor fait débat au début du dentifrice. Certains Etats limitent sa concentration et d’autres l’interdisent même. Le standard de l’époque en matière de composition de dentifrice est un mélange d’eau oxygénée et de bicarbonate de soude. Cette mixture est toujours préconisée pour les maladies parodontales (maladies qui touchent les tissus de soutien des dents, comme par exemple la gencive).

Plus d’infos: https://fr.wikipedia.org/wiki/Dentifrice